Les guichetiers du bureau de poste de Thuir en grève lundi 17 juillet 2017 pour le service public postal, les conditions de travail et pour l’emploi

Le syndicat CGT FAPT (Fédération des Activités Postales et de Communication) des P.O.  informe que le personnel du bureau de poste de Thuir (guichets) sera en grève le lundi 17 juillet 2017.

Les revendications du personnel en lutte sont simples. Suite à une réorganisation devant se mettre en place dès le mois de septembre, elles portent essentiellement sur l’emploi. La Direction de La Poste qui s’obstine à poursuivre sa politique de casse de l’emploi mais aussi du service public postal va supprimer 2 emplois officiellement (mais 4 en réalité) sur un secteur qui concerne 8 bureaux de poste dont Thuir (bureau centre).

Dans un premier temps, les principales victimes de cette reprise d’emploi sont les guichetiers de Thuir. Actuellement, il y a trois chargés de clientèle (nouvelle appellation prétentieuse pour remplacer le terme guichetier) pour accueillir et servir le public le samedi matin. Dans la nouvelle réorganisation il n’y en aura plus que deux. Le préavis de grève déposé par la CGT est axé sur l’emploi afin de garantir aux postiers de Thuir des conditions de travail acceptables mais aussi de pouvoir répondre aux besoins de la population. La délégation CGT a été reçue mercredi 12 juillet à la Direction régionale de Narbonne et s’est heurtée à un dialogue de sourds. Pas une des propositions du personnel et de la CGT n’ont été prises en compte. Le Directeur de l’Etablissement de Thuir était présent accompagné de deux représentants de la Direction n’ayant aucun pouvoir de négociation ni de décision. Le personnel était prêt à revenir sur certaines de ses revendications si La Poste avait eu la clairvoyance de consentir un emploi à temps partiel à hauteur de 4 heures par semaine tous les samedis soit 0,10 équivalent temps plein ! Et bien NON, «ce n’est pas justifié» d’après la Direction sans aucune autre argumentation… Quelle honte alors qu’on sait que La Poste a touché 900 millions au titre du CICE en trois ans ! Autant dire qu’elle vole l’argent du contribuable en toute légalité.

Ce qui est demandé par le personnel a déjà été concédé par La Poste dans certains bureaux des Pyrénées- Orientales ainsi que dans l’Aude. Le mépris et l’hypocrisie sont les «deux fondamentaux» du dialogue social à La Poste depuis plusieurs années et plus particulièrement depuis 2010 (privatisation de La Poste). Mais cette réorganisation aura aussi des impacts sur les 7 autres bureaux qui seront régulièrement fermés (Montescot, Bages, Palau del Vidre, Villeneuve de la Raho, Saint-André, Saint-Génis des Fontaines et Villelongue dels Monts) dès qu’il manquera du personnel sur Thuir. Car outre le travail du samedi sur Thuir, c’est l’ensemble de la réorganisation qui ne tiendra que sur un fil. La Poste nous a donc proposé (dans le cadre du conflit) un bilan à 6 mois (ce qu’elle doit faire obligatoirement après chaque réorganisation !). Un véritable foutage de gueule !

Nous appelons la presse, la population, les usagers à se joindre au personnel gréviste devant le bureau de poste de Thuir dès lundi 17 juillet 2017 à partir de 9 heures. Nous ne laisserons pas La Poste brader notre service public postal ni prendre en otage les postiers et les populations.

Le service public appartient au peuple, pas à la finance.

Cette journée n’est qu’un début, d’autres actions seront menées sous toutes formes que ce soit jusqu’à ce que La Poste entame de véritables négociations.

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *