PARCOURS : MOBILISATION CONTRE LA LOI TRAVAIL BIS ET LES POLITIQUES NEO- LIBÉRALES juin/novembre 2017

 

 

UFICT – décryptages Macron élu : les 4 dossiers chauds pour les salariés

code du travail et emploi étude ILR

Appel FNPOS-CGT 16 06 2017

compte rendu intersyndicale- 19 06 17

tract ud cgt 66 19 juin 2017

Loi Travail : « C’est une réforme inquiétante et désespérante », s’agace un collectif de professeurs de droit – France info

Loi Travail : « C’est une réforme inquiétante et désespérante », s’agace un collectif de professeurs de droit –  Simon Gourmellet France Télévisions   publié le 09/06/2017

[UGICT::INFO] La Lettre N°632 – Code du travail : c’est bien Gattaz qui ordonne

Code du travail : « L’existence d’un socle commun de protections est en question »  Par Jean-Christophe Catalon  |  09/06/2017 La Tribune

 

 LA  » CONCERTATION »

Propositions CGT Ministère du Travail

[UGICT::INFO] La Lettre N°633 – Pour un droit du travail favorable aux salariés

audition droit du travail

Synthèse de la concertation de juillet

déclaration CGT dernière réunion au ministère du travail

 LE DROIT DU TRAVAIL NOUVEAU

DossierPresse -La CGT saisit le Conseil de l’Europe contre la modulation du temps de travail version loi El Khomri et contre la règle du « trentième indivisible »

Cas pratique : l’art de convertir  les méthodes inhumaines illégales (exemple Sanofi) en procédés conformes au droit  Vidéo – Sanofi : soupçons de sous notation forcée pour des licenciements low cost

 

 

 

LICENCIEMENTS LOW-COST : CALCULATEUR
LOI TRAVAIL : POURQUOI LES RETRAITÉS MANIFESTENT- ILS ?
INTERSYNDICALE DU 24 OCTOBRE

Déclaration CGT – FO – Solidaires – UNEF – UNL – FIDL

Pour les organisations syndicales de salariés, d’étudiants et de lycéens, CGT – FO – Solidaires – UNEF – UNL – FIDL réunies le 24 octobre 2017, un constat s’impose, celui d’une politique libérale visant à accroître les inégalités au profit d’une minorité. Qu’il s’agisse :

de nombreuses dispositions inacceptables des ordonnances, limitant des droits des salariés-es ; 
des risques qui pèsent sur les droits des salariés-es et demandeurs d’emploi en matière d’assurance chômage ou de formation professionnelle ; 

de mesures précarisant toujours un peu plus l’emploi et l’insertion des jeunes sur le marché du travail ; 

de la remise en cause des droits à l’avenir des jeunes par l’instauration d’une sélection à l’entrée de l’enseignement supérieur ; de la modération salariale et de l’augmentation de la CSG ; 

des atteintes au service public et à la protection sociale.

Les organisations signataires s’adressent solennellement au gouvernement afin qu’il prenne en considération les attentes sociales multiples qui s’expriment dans le public et le privé, par les actifs, les jeunes, les demandeurs d’emploi et les retraités-es.

Compte tenu de la gravité de la situation, elles décident de faire du 16 novembre 2017 une journée de mobilisation interprofessionnelle, étudiante et lycéenne, par des grèves et manifestations.

Elles invitent les autres organisations syndicales et de jeunesse à s’y associer.

Paris, le 24 octobre 2017

Appel du 11° congrès UFROS

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *